NOS CONSEILS

POUR EVITER LE RISQUE D’ESCARRE
Le risque lié à l’escarre est une situation douloureuse qui touche beaucoup de personnes, notamment les personnes âgées. La réduction de leur mobilité et de leur capacité de mouvement en est la principale cause. Parce que la population la plus concernée est celle en fauteuil roulant, nous avons souhaité nous concentrer sur celle-ci.

Les facteurs de risques qui peuvent être à l’origine de ces escarres, en l’occurrence l’escarre ischiatique et l’escarre sacrée, peuvent être classés en deux catégories : les facteurs internes et les facteurs externes. La combinaison de ces deux facteurs, souvent, est à l’origine de la création des escarres.

En accordant une attention particulière à ces deux facteurs, nous espérons réduire le nombre de cette population à risques.

L’escarre peut apparaître dans toutes les parties du corps, mais certaines sont plus exposées que d’autres, notamment les zones à faibles consistance musculaire ou tissus lipideux entre la partie superficielle cutanée et la structure osseuse.
Par expérience, voici les zones à risques :
  • Les ischions
  • Les trochanters
  • Les sacrées
  • Les talons
  • La tête (occiput) et les oreilles
  • Les omoplates
  • Les coudes

REPARTITION DES PRESSIONS (Facteurs internes)

Afin de réduire les pressions et réduire le risque de développement d’une escarre, il est impératif de réduire les hyper appuis sur les parties exposées. Pour les utilisateurs en fauteuil roulant, les zones exposées sont les ischions et les sacrées. Pour cette dernière, nous savons que cette exposition résulte dans la plupart des cas d’une posture inadaptée ou vicieuse en position assise dans le fauteuil.

PRIORITE

  • Répartition du poids sur une surface maximale
  • Soulagement des parties exposées, et notamment la zone ischiatique
  • Réduction des déviances latérales

 

Le facteur d’immersion d’un coussin d’assise est un élément important dans le cadre de la prévention de l’escarre. Il doit à la fois disposer d’une portance suffisante (capacité du coussin à supporter dans le temps les appuis et hyper appuis provoqués par le poids de l’utilisateur) pour éviter le risque de talonnement, et disposer d’une certaine souplesse pour augmenter les surfaces en contact ; ceci afin distribuer les appuis de façon optimale et apporter un appui confortable à l’utilisateur. Pour cette raison, tous nos coussins disposent d’une épaisseur minimale de 8 cm pour proposer une immersion et une capacité de portance efficace quelque soit la durée de la position assise.

CHALEUR ET HUMIDITE

E risque de développement d’une escarre sera réduit si on adapte des conditions d’humidité optimale au niveau des zones de pressions. Pour l’utilisateur passif qui ne peut changer seul sa position d’assise, il est primordial que les tissus et la peau en contact avec le coussin d’assise, puissent respirer. La ventilation des appuis permet de préserver les propriétés d’une peau saine, son élasticité et sa résistance à toutes sortes de force (abrasion, cisaillement, chocs, etc.) et évitera l’élévation de température (effet de macération).

Selon des Etudes de l’Epuap (European Pressure Ulcers Advisory Panel), les caractéristiques d’une peau saine sont préservées quand la température de contact se situe entre 28°C et 32°C. La résistance de la peau se réduit déjà à partir de 35°.

L’utilisateur pourra rester en station assise, bien au sec, dés lors que ces conditions seront réunies.

PRIORITE

Incontinence – incontinence covers are often not breathable and retain heat and moisture.Incontinence : les produits d’incontinence ne sont pas respirant et conserve ainsi la chaleur et l’humidité (Facteurs externes)
  • Revêtements externes : il est impératif d’utiliser des revêtements respirant
  • Ne pas utiliser de revêtement contenant du coton, celui-ci ne respirant pas assez
  • Enfin, le changement des appuis pour les utilisateurs passifs doit devenir une routine et être opérer de façon régulière et raisonnable.

Nous avons sélectionné les revêtements 3D “nid d’abeille” 100% polyester pour ses propriétés respirantes. Nous avons également le revêtement Climatherm ; ce revêtement, fabriqué d’après la technologie PCM, n’est pas seulement respirant comme le revêtement 3D, il régule en plus la température de la zone de contact du coussin d’assise, autour de 28°C. Il évite ainsi une élévation de température au dessus de 30°C, qui peut être à l’origine d’un affaiblissement de la résistance de la peau et des tissus sous cutanés.

VARIATION DES APPUIS

L’apparition d’une escarre peut s’effectuer en seulement 1 à 2 heures sur les zones exposées que nous avons présenté. Le contrôle visuel régulier de celles-ci n’est pas aisé. La qualité des soins effectués ainsi que les changements réguliers de la position d’assise, ou le maintien d’une certaine activité sont des facteurs primordiaux dans le cadre de la prévention de l’escarre.

CENTRE DE FORMATION

ARC - 2012 - ALU-REHAB Compétence Challenge. Dans le cadre de ce partage d’expérience, nous avons mis en place depuis peu, un programme de formation spécifique à l’attention des thérapeutes et des distributeurs spécialisés, dédié au fauteuil de confort et de positionnement selon l’approche des sept principes fondamentaux. Ces formations se déroulent dans les différentes régions ou dans nos locaux à côté d’Annecy.

Pour plus d’information, veuillez nous contacter ou consulter
notre site internet : My-Netti.fr


189, Route des Pontets - PAE les Pontets - 74320 Sevrier - T: 04 50 27 37 63 - F: 04 50 60 51 80 - info@My-Netti.com
Alu Rehab ApS - Kløftehøj 8 - 8680 Ry - DENMARK - Tel (+45) 8788 7300 - Fax (+45) 8788 7319 - info@My-Netti.com